Les cénotes

Les cénotes

Les gouffres sacrés sont parmi les attractions majeures et traditionnelles du Yucatan. Les «cénotes», du mot maya «dzonot» signifiant littéralement «yeux d’eau» sont des formations géologiques uniques au monde qui représentent l’entrée d’un monde spirituel souterrain.

La péninsule du Yucatan est formée majoritairement de sols calcaires, ce qui facilite l’écoulement souterrain des eaux de pluie et a permis la formation d’un très grand nombre de grottes et de rivières souterraines souvent connectées.

Les nombreux éboulements depuis des siècles ont permis la formation de réserves d’eau douce au fond de gouffres offrant des points de vue spectaculaires du fait de la variation des couleurs (vert, cristal, turquoise) et de la variété des reliefs liés aux stalactites et stalagmites.

Leurs tailles, leurs formes, leurs accès sont très variables en fonction de leur environnement.

Les cénotes sont néanmoins tous différents et leur exposition à la lumière crée des paysages incomparables qui font l’admiration de tous les amoureux de la nature.

Depuis de nombreuses années, les cénotes font l’objet de légendes et de spéculations. Ces gouffres ont joué un rôle déterminant dans le développement de la civilisation maya.

Ils étaient généralement au centre de la cité du fait de la richesse de leur faune et de leur flore. De nombreuses offrandes, telles que bijoux et céramiques, ainsi que des objets religieux, ont été retrouvés au fond de ces gouffres. On suppose que tous ces objets étaient jetés dans les cénotes après les sacrifices humains organisés par les mayas.

Aujourd’hui, de nombreux gouffres peuvent être visités. Il est également possible d’en explorer certains en rappel, à la nage ou grâce à des promenades souterraines.