Valladolid

Valladolid

A 20 mn de voiture de nos hôtels de Chichen Itza, Valladolid fait la fierté du Yucatan. Elle a été fondée en 1543, sur le site de Zaci, l’ancienne cité maya. «La perle de l’est» est une cité accueillante, chargée d’histoire, au riche héritage espagnol.

Ses rues avec leurs maisons aux couleurs vives, ses églises et leurs paroisses, et bien-sûr le couvent San Bernardino de Sienne vous plongent dans le passé. Comme dans toute la péninsule, la présence franciscaine y est palpable.

Elle dégage encore un parfum colonial et il fait bon se promener à l’ombre des lauriers de la place principale, ou écouter le chant des oiseaux à la tombée du jour.

Valladolid fut le siège de nombreuses batailles menées par les conquistadores. A 50 km de la côte, cette ville était un important centre politique et religieux, résidence de la dynastie Curul.

Après une longue résistance, la ville s’est finalement soumise aux troupes espagnoles, commandées par le capitaine Francisco de Montejo, neveu d’«El Mozo». En hommage à la ville espagnole du même nom, il fonda Valladolid le 23 septembre 1543.

Le couvent San Bernardino de Sienne est l’un des plus beaux et des plus importants du Yucatan. Sa construction, aux proportions majestueuses, dans la sobriété du style franciscain débuta en 1552.

L’intérieur de l’église abrite un retable de bois peint aux arabesques sculptées et dorées de style indubitablement baroque. Dans une niche, se trouve la Vierge de Guadalupe, la plus vénérée par les Mexicains, elle date d’il y a environ 400 ans.

Les deux tours glorieuses de l’église San Gervasio renferment les canons qui servirent à reprendre la cité des mains des rebelles indiens, au début de la guerre des Castes.

Le Palais Municipal et le Temple de San Juan de Dios valent également le détour, tout comme le cénote Zaci, profonde réserve d’eau fraîche qui autrefois fournissait toute la population en eau. Il alimente maintenant un restaurant et une piscine naturelle.

Partout dans la ville, des boutiques proposent des produits artisanaux en cuir, en sisal, tissés dans diverses fibres, en pierre sculptée, ou des hamacs.

De nombreux restaurants proposent une délicieuse cuisine locale. Parmi les spécialités, vous pourrez déguster : l’escabèche orientale (à base de marinade épicée), la dinde sak-kol, …

Tout ceci vous donnera un vibrant aperçu de la province mexicaine!