Coba

Coba

Coba est l’une des plus grandes cités mayas. Elle s’est développée pendant la période classique de l’histoire maya, à partir de 600 après JC, et a chuté devant la puissance de sa rivale, Chichen Itza, vers 940 après JC.

A son apogée, le souverain de Coba régnait sur un territoire qui s’étendait sur plus de 100 km. La proximité de plusieurs lacs qui alimentaient la ville en eau, explique la longévité et la dominance de Coba. C’est une des cités qui a été habitée le plus longtemps.

La découverte et la restauration de Coba sont très récentes et beaucoup de mystères de la cité restent encore à éclaircir.

Les plus grands bâtiments de Coba sont l’immense temple classique Nohoch Mul et la pyramide géante appelée Castillo. Les deux édifices dominent de plus de 20 mètres la forêt tropicale qui les entoure.

Beaucoup d’autres constructions sont toujours en cours d’excavation ou même à découvrir. Le site de Coba bénéficie de l’expérience de restauration de tous les autres sites mayas, ce qui évite de reproduire certaines erreurs faites dans le passé.

A l’avenir, quand les travaux seront terminés, Coba retrouvera certainement sa place de site majeur de la culture maya.

On sait d’ores et déjà que les habitants de Coba maîtrisaient la construction de pyramides spectaculaires et avaient une agriculture très performante qui permettaient de nourrir 30000 personnes.

Leur réalisation d’un réseau routier a permis le développement commercial de la cité, mais aussi son invasion par les villes voisines. L’histoire de Coba n’en est qu’à son premier chapitre, il y en a encore beaucoup à découvrir.