Ek Balam

Ek Balam

La cité d’Ek Balam, à 40 minutes de Chichen Itza, était très riche et très importante. Elle a perdu sa puissance en 1000 avant JC environ et est ensuite restée inhabitée très longtemps.

Les premières découvertes ont été faites par Désiré Charnay en 1886, mais c’est seulement en 1987 que les gros travaux de fouille ont débuté. Certains édifices sont toujours enterrés et n’ont pas encore livré leurs secrets.

Le temple le plus impressionnant de la cité d’El Bakam a des dimensions exceptionnelles (150m sur 70m) qui en font un des plus grands temples découverts au Yucatan.

Sa construction semble impossible sans l’aide de la roue ou du métal. Il possède une immense bouche monstrueuse qui frappe l’imagination. Des preuves que des cérémonies d’offrandes ont eu lieu sur ce site ont été trouvées.

Il est suggéré qu’une des sculptures de tête humaine au dessus de la bouche représente un ennemi défait sur le point d’être sacrifié. Cela pourrait, sans certitude, signifier que des sacrifices humains étaient pratiqués à Ek Balam.

Pour les mayas, ce temple représente la porte de l’autre monde.