Sayil

Sayil

Sayil, à proximité d’Uxmal, est un beau petit site maya qu’il est intéressant de découvrir. Il se caractérise par son emplacement au milieu de collines escarpées et par une multitude de détails architecturaux et de hiéroglyphes très bien conservés.

Les recherches et restaurations permanentes redonnent vie à la cité, et permettent de connaître la véritable histoire de Sayil, à la gloire éphémère et au déclin brutal.

Des marches du Grand Palais, on peut voir les restes d’importants édifices, dont un stade et plusieurs petits palais. Les fondations de milliers de petites maisons sont également visibles.

Les traces de chaussée menant à des groupes de maisons permettent d’avoir une vision claire du plan de la cité.

A l’apogée de Sayil (de 800 à 1000 après JC), 10000 personnes y vivaient, auxquelles il convient d’ajouter 5 à 7000 personnes vivant dans les environs.

La chute de Sayil semble avoir été très rapide et pourrait être due à une invasion des guerriers de Chichen Itza qui l’auraient détruite.